On peut dire que la manière dont chaque batteur joue des balais lui est bien spécifique. C’est, d’une certaine façon, sa  «signature».

 

Ainsi, à ma demande, plusieurs batteurs ont fixé leur mouvement sur une toile à l’aide de balais trempés dans de la peinture.

© Félix Bergeron